Mes entremets marrons clémentines de corse

Publié le par Céline Lemaitre

Mes entremets marrons clémentines de corse

Il y a quelques jours nous sommes passés de 2017 à 2018. Si si j’vous jure!

 

Alors il est de circonstance de vous vous souhaiter la bonne année. 

 

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.

 

Non ce n’est pas de moi mais du grand Jacques Brel. J’adore cette phrase, c’est ma devise pour 2018.

 

Il parlait bien quand même le grand Jacques, non?

 

Alors moi pour adoucir le passage à la nouvelle année j’ai préparé des entremets marrons clémentines de corse en version individuelle. Pourquoi en version individuelle? Parce que ça permet de faire un dessert à l’assiette et surtout comme ça il n’y a pas de restes. Bon aussi parce que j’ai eu un moule Silikomart à entremets individuels...

 

Vous allez voir c’est super facile à faire et en plus c’est bon, frais, parfait en fin de repas.

 

Ingrédients pour 12 entremets individuels :

Pour l’insert clémentines de corse :

8 clémentines de corse

1 cuillère à soupe de miel de châtaignier (de corse lui aussi)

6g de gélatine

1 gousse de vanille

 

Alors il va falloir s’armer de patience parce que lever les suprêmes de 8 clémentines ça demande beaucoup de patience. Je mets le fruit de mon labeur dans une petite casserole, la gélatine dans un grand bol d’eau froide.

J’ajoute le miel et la gousse de vanille fendue et grattée  avec ses graines dans les clémentines et je porte à ébullition.

Hors du feu j’ajoute la gélatine essorée et je mélange bien.

Je verse le mélange dans un grand plat à gratin (pour avoir environ 1cm d’épaisseur) et je mets le plat au frigo pour que ça refroidisse.

 

Je passe au biscuit dacquoise à la noisette.

3 blancs d’œufs 

40g de sucre

125g de sucre glace

125g de poudre de noisettes 

 

Je préchauffe le four à 160°.

Je monte les blancs en neige tout en ajoutant en trois fois le sucre en poudre pour obtenir une belle meringue française.

Puis je verse en pluie le sucre glace et la poudre de noisettes et je mélange délicatement avec la maryse  du bas vers le haut.

Sur une plaque perforée je mets une feuille de papier sulfurisé et j’étale dessus ma dacquoise.

 

J’enfourne pour 20 minutes.

 

A la sortie du four je récupère la dacquoise et la pose sur le plan de travail pour qu’elle refroidisse.

 

Je passe à la mousse aux marrons, je prends la recette de ma copine Béa du très joli blog Cuisine en folie.

300ml de crème liquide (minimum 30% de matière grasse)

210g de crème de marrons (moi j’utilise de la crème de marrons Clément Faugier, en plus elle est vendue en emballage souple avec un bouchon ce qui est super pratique)

7ml de rhum

30ml de crème (toujours la même)

6g de gélatine

3 marrons glacés (toujours de chez Clément Faugier)

Je réhydrate la gélatine dans un grand bol d’eau froide.

Je fait chauffer les 30ml de crème, je porte à ébullition et hors du feu j’ajoute la gélatine essorée et je laisse tiédir.

Je détends la crème de marrons avec le rhum (non je ne fais pas un petit massage à la crème de marrons je la mélange au rhum) puis j’ajoute la crème chaude avec la gélatine et je mélange bien.

Je fouette les 300ml de crème, une belle crème fouettée. J’ajoute la crème de marrons bien détendue (elle est bien zen...) et je mélange délicatement.

 

Je coupe les marrons glacés en petits morceaux et je les ajoute à ma mousse.

 

Je passe au montage des entremets.

Je sors mes moules à entremets, mes emporte-pièces, je fais de la place dans le congélateur.

Je commence par remplir au 2/3 les moules de mousse aux marrons. Puis avec un petit emporte-pièce je détaille la gelée de clémentine et je la place sur la mousse, je complète avec de la mousse puis avec un emporte-pièce de la taille de la base des entremets je détaille la dacquoise que je viens rentrer dans l’empreinte.

 

Je place au congélateur pour au moins 4h, dans l’idéal il faut les préparer la veille.

 

Le jour même je sors mes entremets du congélateur et je les place sur une petite assiette. Je passe de la bombe argentée dessus, pas beaucoup, juste pour leur donner un aspect nacré.

 

Puis je prépare une crème chantilly aux marrons.

200ml de crème liquide

5 cuillères à soupe de crème de marrons Clément Faugier

 

Je fouette la crème avec le robot puis j’ajoute la crème de marrons délicatement. Je verse cette chantilly dans une poche munie d’une douille à spaghettis (ou douille à mont blanc).

 

Je fais un petit nid-de-poule crème chantilly au sommet des entremets puis je pose dans le nid 1/2 marron glacé et un suprême de clémentine de corse.

 

Il ne reste plus qu’à laisser décongeler pendant 3-4 heures.

 

Et bonne année!!!

 

Beaucoup de bonheur!!!

Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse
Mes entremets marrons clémentines de corse

Publié dans sucré, biscuits, Gâteau, Noël, Entremet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Massacre à la Mandoline 07/01/2018 20:47

Marrons et clémentine, c'est une superbe association!! Les photos sont alléchantes ^^

Très belle année 2018 :)

Céline Lemaitre 08/01/2018 17:13

Bonne année à vous!!!
Oui j’aime bien associer le marron avec une saveur acidulée ça le dynamise. Et en cette saison la clémentine de corse est un condensé d’acidulé.