Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon

Publié le par Céline Lemaitre

Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon

Je sais ce que vous vous dites!

 

Quoi? Une terrine? Et après elle nous dit qu’elle fait attention...

 

Que nenni!!! (Oui j’avais envie de le placer...)

 

Il s’agit d’une terrine d’agrumes, sans matière grasse, sans sucre raffiné.

 

Vous allez voir c’est hyper simple et ça fait un effet bœuf.

 

Ingrédients :

2 pamplemousses de Sicile non traités

2 oranges de Sicile non traitées 

1 cuillère de miel de tournesol

20cl de coteau du Layon

4 feuilles de gélatine 

 

J’utilise une terrine en silicone de la marque Mastrad que j’ai eu en cadeau par Cuisine Addict, comme ça le démoulage va être facilité.

 

Je pèle à vif (au dessus de ma casserole le premier pamplemousse et je prélève les suprêmes que je place au fond de ma terrine. Je mets les peaux et le reste de chair dans la casserole.

Je recommence avec les 2 oranges et je termine avec le deuxième pamplemousse.

 

Je mets la gélatine dans de l’eau froide.

 

J’ajoute dans la casserole le vin et je porte à ébullition tout en écrasant les peaux avec une casserole en bois pour en extraire le jus.

 

Je filtre le mélange vin jus de fruits et j’ajoute la gélatine essorée. Je mélange bien et je verse sur les agrumes. Je remplis au maximum. J’émets le couvercle et je place au froid (en ce moment le balcon est très bien pour refroidir les préparations.

 

Il faut laisser prendre au froid au moins 12 heures.

 

Je vous conseille de servir bien frais en tranche. Si vous êtes gourmand vous pouvez servir avec un financier ou une madeleine. C’est parfait pour finir un repas sur une note fraîche et peu sucrée.

Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Ma terrine d’agrumes au coteau du Layon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article